Quelle est la conception juive de l’étranger ?

Chronique des séminaires de recherche – Partager les sujets et idées débattues au sein des différents séminaires.

« Quelle est la conception juive de l’étranger ?
Quel est le jugement que la tradition juive porte sur quelqu’un  qui vit en dehors, de l’autre côté ou en marge de la communauté d’Israël ?
Que pense un Juif d’un non-juif qui vit dans sa proximité ? »

Allons interroger la Bible et les corpus de la tradition rabbinique en  jouant avec sagesse  au philologue : nous découvrons que dans la Bible, l’étranger est désigné, en hébreu, par les mots « ger », « nokrhi » et « Zar ».
Trois mots aux sens subtils et évolutifs que le séminaire de recherche du département a exploré avec soin ; une exploration que vous pouvez revivre en quelques pages claires et synthétiques !

Séminaire sur « L’Altérité » du département Judaïsme et Christianisme.

  • Séance n°4, 1ère partie (10/02/2011) : Ger, nokhri, zar : l’étranger dans la tradition juive.
  • Séance n°4, 2ème partie (10/02/2011) : Le rapport du Juif au non-Juif.

[issuu width=440 height=330 showHtmlLink=false documentId=110630203038-473f15f4605e4b02934ed8bd79007746 name=judaisme-christianisme_10-02-2011 username=college_des_bernardins tag=alterite unit=px id=23457736-bcd9-d95f-9487-b0a6b7abf84c v=2]

Télécharger le compte-rendu en PDF