Comment sortir de l’impasse ?

Chronique des séminaires de recherche – Partager les sujets et idées débattues au sein des différents séminaires.

Voici l’énoncé du problème : comment puis-je concilier la question de l’altérité et la philosophie de Kant ?
Celle-ci nous invite à voir dans tout autre un membre de l’humanité ; l’autre est à cet égard égal à tous les autres ; je dois donc le respecter.
Qu’importe alors pour moi qu’il soit homme, femme, riche, pauvre ? Mais où est l’autre si je fais abstraction de sa singularité ? Comment puis-je agir éthiquement si je ne considère pas la souffrance possible de l’autre ?

Tels furent, en quelques mots, les difficultés auxquelles fit face Hermann Cohen (1842-1918), fondateur de l’École « néokantienne » de Marbourg. Comment parvint-il à lier singularité et humanité ?
En se tournant vers le judaïsme.


Séminaire sur « L’Altérité » du département Judaïsme et Christianisme.

  • Séance n°3 (13/01/2011) : « Le rapport au prochain dans le judaïsme : approche biblique, talmudique et philosophique » par Sophie Nordmann.

[issuu width=440 height=297 showHtmlLink=false documentId=110412161504-39f8d508b419496e88862bf03c33d243 name=name8b4194 username=college_des_bernardins tag=alterite unit=px id=2cc2f679-7d94-274c-b497-8e5588822b68 v=2]

Télécharger le compte-rendu du séminaire. (PDF)