Mais que transmet la famille ?

Transmettre – Apprendre est un séminaire émanant du département Sociétés humaines et responsabilités éducatives.
Ce cycle de conférences est placé sous la direction de Marcel Gauchet, directeur de recherches à l’École des hautes études en sciences sociales, et titulaire de la Chaire du Collège des Bernardins 2010 – 2011.

Séminaire Transmettre/Apprendre – séance du 25 mars 2010

Cette fois, la parole a été donnée à Marie-Claude Blais qui a participé à la rédaction du livre Les conditions de l’éducation (en collaboration avec Marcel Gauchet et Dominique Ottavi). Le sujet de la séance s’est concentré sur la transmission familiale. Aujourd’hui, alors que la transmission est officiellement rejetée, lui reste-t-il une place ?

Premier pas à faire dans cet état des lieux, définir la transmission par rapport à des mots qui lui sont proches : communication, socialisation, tradition et traduction.
La communication serait à définir comme le transport de l’information dans l’espace, tandis que la transmission serait le transport de l’information dans le temps. Une distinction qui n’oublie pas que les deux se combinent dans la réalité. Le passage de relais entre générations qu’assure la transmission ne serait qu’une partie d’un phénomène plus large qu’est la socialisation.
Enfin, la transmission qui est le processus de transfert d’un patrimoine accumulé (la tradition) obéit à une logique de déformation : d’oublis et d’enrichissements. De ce point de vue, la transmission est une forme de traduction.
Toutefois, certaines époques subissent de tels bouleversements scientifiques et culturels que le crédit qu’une génération peut accorder aux acquis du passé est ébranlé.

Évolution des responsabilités éducatives de la famille et de l'école.

Comparaison du rôle de l'école et de la famille dans l'éducation entre 1969 et aujourd'hui.

C’est dans cette perspective d’une rupture que la question de la permanence d’une transmission se pose. Se concentrer sur la transmission familiale apparaît justifié car elle est justement un chaînon majeur dans le processus de la transmission.


Il est possible de distinguer au moins trois types de transmissions familiales : les transmissions psychiques, morales, sociales et cognitives.
Les transmissions psychiques : le don de la vie, la transmission du nom, de l’amour, d’une mémoire familiale et collective. C’est ce terrain de la transmission qui est le plus étudié par la psychanalyse et les psychiatres. Et les « pathologies scolaires » sont souvent analysées comme une défaillance dans ce champ de la transmission.
Les transmissions morales, c’est-à-dire la manière dont se comporte un individu : la transmission d’un comportement sexué, la transmission d’une façon de se tenir, de penser, de parler, de marcher, de sentir, la transmission des techniques et des savoirs pratiques et enfin la transmission de la religion. Le cas de la transmission de la religion est particulièrement intéressant car il relève en fait d’une double transmission : celui de la famille et celui d’une institution.
Le terrain de la transmission sociale et cognitive demeure le terrain le moins exploré et pourtant le plus crucial. Il concerne notamment tout ce qui se passe à travers les pratiques langagières entre les parents et les enfants et qui vont permettre à l’enfant de construire un certain rapport à l’abstraction : leur capacité à nommer le réel et à s’en détacher.

Pouvoir déceler ce qui se transmet malgré un refus affiché de ce que représente la transmission est particulièrement complexe et subtile : oui, il semble bien qu’une transmission implicite se poursuive au côté d’une injonction, elle hautement revendiquée, celle « d’être soi-même ».
Aujourd’hui la transmission familiale prend parfois un sens différent : la nouvelle génération transmet elle aussi des savoirs techniques (les nouvelles technologies) et certains comportements à ses parents.
Plus encore, la transmission entre pairs l’emporte sur celle entre générations. Un important travail d’explicitation de ces réseaux de transmission reste à faire.
Cerveau connecté

Écouter/télécharger le podcast de la séance.