Ecole, famille, société : « L’autoritarisme est mort, le problème de l’autorité commence ! » (Marcel Gauchet)

Le journal Le Monde (3 septembre 2011) publie une tribune à deux voix de Philippe Meirieu et Marcel Gauchet sur l’école et ses fonctions, ses liens à la famille et à la société. Ces deux spécialistes éminents de la question scolaire ont débattu récemment au Collège des Bernardins dans le cadre de la Chaire présidé par Marcel Gauchet .

La lecture de cette tribune instructive demande un certain effort qui est vite récompensé.
Je relève deux points.

Le premier est le problème que pose à l’école le « renversement radical » du rapport des familles aux enfants :

« …jadis la famille ‘faisait des enfants’, aujourd’hui c’est l’enfant qui fait la famille. En venant combler notre désir, l’enfant a changé de statut et est devenu notre maître… » (Ph. Meirieu)

La famille est devenue un « espace privé » dédié au plaisir et aux « caprices de notre progéniture » davantage qu’une cellule éducatrice de l’humanité, tâche qu’elle abandonne à l’école, qui est bien incapable de la remplir seule.

Le second problème qui se pose à l’école, dans l’espace public cette fois, est la perte de vue de la « fonction véritable de la connaissance » et notre difficulté, en conséquence, après la « mort de l’autoritarisme », à reconstruire à nouveaux frais l’autorité.

« Une société sans pilote. »

« Nous avons l’impression d’une société sans pilote. Il n’y a plus de tête pour essayer de comprendre ce qui se passe : on réagit, on gère, on s’adapte. Ce dont nous avons besoin, c’est de retrouver le sens des savoirs et de la culture. » (Marcel Gauchet)

Je ne peux pas m’empêcher de faire le lien entre ce qui est dit ici par ces deux hommes et la recherche qui a été menée librement au Collège des Bernardins depuis deux ans.

L’intégrale des rencontres du séminaire « Transmettre, apprendre », sous la conduite de Marcel Gauchet, et des événements publics qui lui sont liés est disponible sur le site du Collège des Bernardins sous forme d’enregistrements audio et de résumés thématiques téléchargeables.

Les 14 et 15 octobre 2011, le colloque conclusif de la Chaire Marcel Gauchet aura pour thème le discernement de son anthropologie et son utilité pour penser notre vie sociale. Il s’achèvera par une table ronde sur l’avenir de l’université : « Transmettre en temps de crise ».

Savoirs et compétences, éducation et instruction sont des finalités légitimes de l’école. Comment reconnaître et mettre en œuvre ces priorités sans s’interroger sur la condition profonde de l’homme dans sa dimension spirituelle ?

Le Pôle de recherche du Collège des Bernardins apporte ainsi sa contribution au débat national qui s’ouvre. Il le fait également par le travail mené par Jacques Arènes et le P. Jacques de Longeaux au sein du séminaire « Qu’est-ce qui fait autorité ? »